Le sélectionneur des Eperviers Locaux/Photo d’Archive

Interrogé sur la rotation de son effectif lors du match retour contre la Côte d’Ivoire (perdu 3-2), Jonas Kokou Komla est revenu en conférence de presse sur les raisons qui l’ont poussé à faire tourner son équipe face aux Éléphants locaux.

Pour affronter le même adversaire trois jours après la victoire de son équipe (3-1), le sélectionneur local a fait huit changements dans son Onze entrant par rapport à celui qui a débuté au match aller. Ainsi Wassiou Ouro-Gneni, Abdoul-Sabourh Bodé, Benjamin Holete, Thierry Abbuy, Denis Abalo, Maruis Kluga, Folly Gbadoegan et Justin Yere ont remplacé Attissou Paroussie/Youssouf Morou, Djalilou Madjedje, Fabrice Agbotcho, Ougadja Mani, Dové Womé, Samiou Tchatakora, Nazif Ouro-Nimini et Moutalabou Ouattara. Les locaux ont malheureusement perdu face aux Éléphants mais, Jonas Komla assume ses choix et n’a aucun regret.

“Aujourd’hui, il y a eu peut-être des ratés mais, je préfère les avoir en match amical que dans la compétition officielle. J’ai 27 joueurs et il faut que tout le monde s’entraîne et que tout le monde joue. J’ai mon équipe en tête mais une équipe ce n’est pas que onze joueurs. On doit aussi avoir des doublons”, rappelle Jonas Komla.

“Imaginez qu’on commence avec le même onze et qu’on a des blessés ou ceux qui sont fatigués et que ceux qui étaient sur le banc n’ont pas pris confiance lors des matchs amicaux, c’est pas dans la compétition que je vais les faire jouer. Donc c’est normal (de faire tourner, ndlr). J’ai fait exprès de mettre certains sur le banc pour voir la réaction des autres parce qu’il faut avoir de la concurrence dans une équipe. Une concurrence saine surtout. Je me dis pas que certains sont intouchables, ils sont tous valables et traités sur le même pied d’égalité. J’ai pas de regrets par rapport à mes choix. Ceux qui ont joué en première période l’ont fait avec leur qualité. Vous aurez remarqué que les milieux de terrain alignés en première partie aimaient procéder par de passes courtes par rapport à ceux qui ont joué en seconde partie et qui étaient beaucoup plus dans le jeu long. Chacun a donné le meilleur de lui-même et sera jugé en fonction de ce qu’il a fait dans son registre”, a conclu le sélectionneur de Éperviers locaux qui a martelé que son groupe est prêt pour affronter le Niger plus tard ce mois.

Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici