Organisation

La Fédération Togolaise de Football

La Fédération Togolaise de Football

La Fédération togolaise de football (FTF) est une organisation du type associatif créée sur la base de la loi du 1er Juillet 1901 et dotée de la personnalité juridique et regroupant les clubs de football du Togo. Elle organise les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection du Togo.

La fédération nationale du Togo qui est fondée en 1960, est affiliée à la FIFA depuis 1962 et membre de la CAF depuis 1963.

L’actuel président de la FTF est Gabriel Komla Kuma Mawulawoè AMEYI élu à ce poste le 5 novembre 2010 pour un mandat de 4ans.

Organisation

Les organes de la Fédération Togolaise de Football sont :

1- Les organes de décisions :

• L’Assemblée Générale ;

• Le Bureau Exécutif ;

• Le Tribunal Arbitral de la FTF.

2- Les organes d’aide à la prise de décision :

• Le Secrétariat Général

• La Direction Technique Nationale

• Les organes juridictionnels ;

• Les Commissions permanentes ou ad’hoc.

3- Les structures d’organisation :

• Les Ligues régionales de Football.

Attributions

La Fédération Togolaise de Football a pour buts :

a) d’améliorer constamment, de promouvoir, contrôler et réglementer le football sur l’ensemble du territoire national en tenant compte du fair-play et de son impact universel, éducatif, culturel et humanitaire et en mettant en œuvre des programmes de développement en faveur des jeunes ;

b) d’organiser les compétitions de football sous toutes ses formes au niveau national, en définissant au besoin, de façon précise, les compétences concédées aux ligues qui la composent ;

c) de fixer des règles et des dispositions et de veiller à leur respect : de sauvegarder les intérêts communs de ses membres ;

d) de respecter les statuts, les règlements, les directives et les décisions de la FIFA, de la CAF, de l’UFOA et de la FTF ainsi que des Lois du Jeu afin d’en prévenir toute violation et s’assurer que ces derniers sont également respectés par ses membres ;

e) d’empêcher que des méthodes ou pratiques ne mettent en danger l’intégrité du jeu ou des compétitions ou ne donnent lieu à des abus dans le sport de football ;

f) de contrôler et superviser toutes les rencontres amicales de football sous toutes ses formes qui se disputent sur toute l’étendue du territoire national ;

g) de gérer les relations sportives internationales en matière de football sous toutes ses formes ;

h) d’accueillir des compétitions de niveau international ou autres ;

i) de gérer le transfert des joueurs dans l’intérêt des clubs affiliés conformément aux dispositions de la FIFA.

Le Congrès

Le Congrès est l’Assemblée à laquelle tous les membres de la FTF sont régulièrement conviés. Il constitue l’organe suprême et l’autorité législative de la FTF. Seule une Assemblée régulièrement convoquée a le pouvoir de prendre des décisions. Le Congrès peut être ordinaire ou extraordinaire.

Le Congrès a les compétences suivantes :

a) adopter, réviser les statuts et le règlement d’application des statuts ainsi que le règlement du Congrès ;

b) désigner cinq (05) membres pour vérifier et approuver le procès-verbal de la dernière séance ;

c) nommer six (06) scrutateurs chargés de la distribution des bulletins de vote et du dépouillement des scrutins ;

d) élire les membres du Bureau Exécutif ;

e) approuver les comptes annuels ;

f) approuver le budget ;

g) approuver le rapport d’activité du Président ;

h) désigner les auditeurs indépendants sur proposition du Bureau Exécutif ;

i) désigner les membres de l’organe indépendant de vérification des comptes de la FTF ;

j) fixer les cotisations ;

k) décerner, sur proposition du Bureau Exécutif, le titre de Président ou de membre d’honneur à une personne qui s’est particulièrement engagée en faveur du football togolais ;

l) admettre, suspendre ou exclure un membre ;

m) révoquer le mandat d’un ou plusieurs membres d’un organe de la FTF ;

n) dissoudre la FTF ;

o) prendre toute décision à la demande d’un membre de la FTF conformément aux présents statuts ;

p) fixer le lieu du prochain Congrès ;

q) émettre un vote de défiance ou de censure contre le Bureau Exécutif ou l’un de ses membres.