En prélude au Tournoi de Beach soccer prévu les 26 et 27 août prochains, une formation a réuni les différents acteurs ce vendredi 4 août au siège de la FTF.

Sous la direction de l’ancien international burkinabè et consultant technique, Madou Dossama, la formation s’est portée sur les différentes lois du jeu du football de plage. Des dimensions du terrain aux différentes infractions en passant par les fautes et incorrections ou encore les équipements des joueurs, les représentants de clubs, arbitres et membres de la Commission Technique ont parcouru les règles essentielles du Beach soccer.

Les acteurs sont ainsi bien outillés pour produire un spectacle de qualité les 26 et 27 août.

Dans la foulée de cette formation, le tirage au sort du tournoi a été effectué. Les oppositions des confrontations directes mettent aux prises d’un côté, Goliath FC vs Amis du Dimanche d’Ablogamé, Retrouvailles FC vs BS Gbohloe-Su d’Aného et de l’autre, Marina FC contre Joie de Jouer et Diamond FC face à Scorpion Rouge d’Adanhouzo des Lacs.

Voici en résume ci-dessous les aspects les plus importants des lois du jeu.

Durée d’un match

Un match de Beach soccer se compose de trois périodes de 12 minutes chacune, séparées par deux pauses de trois minutes. Le chronomètre est arrêté en cas de but, de faute ou de blessure, mais aussi lorsque les arbitres estiment qu’une équipe tente de gagner du temps. Si le ballon est en jeu, la période se prolonge jusqu’à la fin de l’action en cours.

Terrain de jeu

Les rencontres se disputent sur du sable et la surface de jeu doit être recouverte d’une couche d’au moins 40 cm de sable. Le terrain doit avoir une longueur comprise entre 35 et 37 mètres et une largeur comprise entre 26 et 28 mètres. Le terrain est délimité par des lignes de dix centimètres de large. Les buts ont une hauteur de 2m20 et une largeur de 5m50.

La ligne médiane est délimitée par deux poteaux avec des drapeaux rouges. À neuf mètres de la ligne de but, il y a une ligne imaginaire définie par des poteaux avec des drapeaux jaunes. La zone délimitée par cette ligne et la ligne de but est la surface de réparation, c’est-à-dire la zone où un coup de pied de réparation (penalty) est tiré (depuis le centre de cette ligne) en cas d’infraction. Enfin, la zone des remplaçants est située le long de la ligne de touche, comme en futsal.

Avatar photo
Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici