La suspension du stade municipal de Sokodé est désormais levée mais le club Sémassi est condamné à jouer, à l’extérieur et sans supporters, ses cinq (5) prochains matches initialement prévus à domicile.

C’est une décision de la commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) qui a auditionné la semaine dernière les responsables des clubs et les officiels de match, suite aux incidents survenus au stade municipal de Sokodé le 19 décembre dernier lors de la rencontre SEMASSI FC vs KAKADL FC de la quatrième journée de D1.

La Commission de Discipline a par ailleurs ordonné à Sémassi FC de recruter un ancien arbitre pour des séances mensuelles de formation sur les lois du jeu à l’endroit des joueurs, du staff technique et des supporters du club et d’organiser chaque mois, et ce, sur toute la saison sportive, une séance ouverte de sensibilisation et de formation sur les lois du jeu, le fair-play à l’endroit de ses supporters et sympathisants.

La commission ordonne également à Sémassi FC de tenir un régistre actualisé d’inscription de ses supporters et sympathisants et de remettre en place le groupe des stadiers avec un effectif conséquent.

Il est également demandé au club de Sokodé de prendre contact avec le club Kakadl pour la réparation des dégâts matériels et la prise en charge de tous les frais liés aux soins médicaux des différentes victimes des échauffourées.

Elle demande enfin aux responsables de Sémassi FC de faire un rapport régulier de toutes ces mesures et activités au Secrétariat Général de la FTF, au plus tard le 5 de chaque mois jusqu’à la fin de la saison.

Prenant acte du procès-verbal de la Commission Centrale des Arbitres (CCA), la Commission de Discipline a condamné  les officiels du match, Donatien Yena, Kodjo Amoudji et Agohli Akakpo, respectivement arbitre principal, premier assistant et 4ème officiel, à deux (2) mois  de suspension avec sursis d’un (1) mois pour comportement (défaut de collaboration et manque de spontanéité) ayant provoqué la réaction du public.

Cette décision de la Commission de Discipline à laquelle les Guerriers de Tchaoudjo peuvent faire appel indique que le résultat acquis sur le terrain est conservé (Sémassi 1 vs 2 Kakadl) et recommande au Comité Exécutif de la FTF, vu le manque d’infrastructures sportives construites aux normes internationales, d’envisager le palliatif des grilles pour la sécurité des acteurs. 

Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici