Une photo des participants à la rencontre CAF -Sélectionneurs/Capitaines – Photo CAF

Le Maroc accueille depuis le samedi 2 juillet, l’édition 2022 de la Coupe d’Afrique des Nations féminine TotalEnergies.

En marge de cette compétition qui se déroule pour la première fois sur le sol marocain,  la CAF  a organisé jeudi à Rabat une rencontre avec des sélectionneurs  et les capitaines des pays participants.

Cette rencontre à laquelle ont pris part la sélectionneuse Kaï Tomety et la capitaine des Eperviers Dames, Nathalie Badaté a permis à la CAF de débattre des questions relatives aux moyens nécessaires pour un meilleur développement du football féminin en Afrique.

«Aujourd’hui, la CAF a pour mission d’améliorer la pratique du football féminin dans le continent et surtout de le professionnaliser…je compte énormément sur vous…et pour une fois qu’il y a une présidente, je me sens comme votre avocat. Sentez-vous libre de dire et de partager tous vos besoins pour faire progresser notre football», a déclaré la présidente de la Commission d’Organisation du Football Féminin de la CAF, Kanizat Ibrahim au début de la rencontre.

Il ressort des entretiens individuels effectués par les membres de la CAF avec les joueuses présentes et leurs sélectionneurs que malgré les efforts consentis par certaines nations et l’instance dirigeante du football africain, le continent reste encore loin du professionnalisme tant souhaité pour le football féminin.

Ces difficultés que rencontre la professionnalisation du football  féminin en Afrique sont dues selon les participants au manque de moyens qui empêche certains pays  à avoir un bon championnat ou encore une sélection nationale féminine compétitive.

Kaï Tomety, sélectionneuse des Eperviers Dames du Togo

Le football féminin togolais a entamé un nouveau chapitre

En 2021, la Fédération Togolaise de Football (FTF) a mis en place un département pour le football féminin pour à la fois promouvoir et  professionnaliser la pratique du football des dames dans le pays. Ce nouveau département est dirigé par Yvette Klutse, ancienne Secrétaire Générale de l’instance faîtière du football national.

Grâce au soutien de l’Etat togolais qui accompagne régulièrement la FTF dans l’organisation des regroupements de la sélection féminine, les Eperviers Dames ont  réussi à se qualifier pour la CAN féminine Maroc 2022 après avoir éliminé lors des matchs de qualifications Sao Tomé et le Gabon.

La sélection nationale féminine qui participe pour la première fois à une phase finale de CAN, affronte ce samedi 9 juillet à 20 heures GMT, la Zambie au Complexe Sportif Prince Heritier Moulay Al Hassan de Rabat et ceci dans le cadre de la troisième journée du groupe B.

 

Avatar photo
Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici