Le Togo s’est imposé 2-0 ce mardi soir au Stade de Kégué contre la Tanzanie dans le cadre du match retour du second tour des éliminatoires de la CAN Féminine 2024. Mais cette victoire n’a pas suffi aux Éperviers Dames qui n’iront pas au Maroc l’année prochaine.

Après une première manche compliquée en Tanzanie où elles ont été maladroites dans la finition, perdant 3-0 à Dar Es Salam, Kaï Tomety et ses filles n’avaient qu’un seul objectif ce mardi : renverser la vapeur et espérer une hypothétique qualification pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations pour une seconde fois consécutive. Mais le Togo a pris du temps avant de rentrer dans le match.

Après une frappe du gauche non cadrée de Koudjoukalo Sama dans le premier quart d’heure, les Éperviers Dames ont bénéficié d’un penalty peu après la demi-heure de jeu mais n’ont pas su profiter de cette occasion pour enclencher un comeback puisque Mafille Woedikou  l’a loupé (31ème).

Un réveil en seconde période

Après 45 minutes sans trouver la faille, le temps jouait contre le Togo et les Éperviers Dames devaient être beaucoup plus offensives lors de la deuxième période. Poussées par le public, les vaillantes togolaises vont finir par faire sauter le verrou tanzanien en ouvrant le score à la 67ème minute de jeu sur un centre fuyant qui a obligé la défense adverse à marquer contre son camp. Cette réalisation a été un déclic pour le Togo qui a enchaîné des occasions sans toutefois faire le break plus tôt. Ce n’est que dans le temps additionnel (90+8) que Odette Gnintegma, oubliée par la défense tanzanienne, marquera le second but mais il n’a pas suffi pour permettre au Togo de se qualifier pour la deuxième fois d’affilée à la Coupe d’Afrique des Nations Féminine malgré cette victoire (2-3 sur l’ensemble des deux matchs).

C’est un petit coup d’arrêt pour cette génération qui reste néanmoins compétitive et saura représenter le Togo valablement quelques années encore.

Avatar photo
Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici