La Commission de Discipline de la FTF a décidé cette semaine de donner match perdu par pénalité à l’encontre de l’Etoile Féminine de Sotouboua, adversaire de l’Us Amou lors de la 6ème journée (phase retour) de D1 féminine.

Cette décision de l’organe juridictionnel de la FTF intervient après une réclamation introduite par le club Us Amou  qui soutient que  la joueuse Kossiwa Sandrine AMETOGO évoluant pour l’Etoile Féminine de Sotouboua a présenté lors du match mis en cause une licence verte  alors qu’elle avait évolué avec DJARA FC de MANGO où elle a disputé des matchs de la phase aller du même championnat.

Pour l’administration du club Us Amou, Kossiwa Sandrine AMETOGO qui se retrouve du côté du club receveur lors de la 6ème journée du championnat en cours est donc prêtée ou mutée pendant le mercato et ne devrait disposer pour cela que d’une licence “prêt” ou “mutation”.

Le requérant estime de ce fait que la détention de la licence verte par la joueuse Kossiwa Sandrine AMETOGO constitue une irrégularité sur l’identité ; que cela entache sa qualification et remet en cause le match concerné conformément à la réglementation en vigueur.

Devant la commission de discipline de la FTF, les représentants du club Etoile Féminine de Sotouboua, ont  soutenu qu’effectivement la joueuse mise en cause n’est arrivée dans leur effectif qu’à l’occasion de la phase retour du championnat féminin de première division.

D’après les renseignements de la commission de discipline, la licence détenue par la joueuse Kossiwa Sandrine AMETOGO, est une licence contrefaite.

Outre la responsabilité personnelle de la joueuse qui se trouve engagée, la commission de discipline révèle que le club assume également sa part de responsabilité qui n’est que la conséquence logique du fait de l’avoir recruté sans vérification minutieuse autour de sa personne et de l’avoir aligné sur le match en cause.

La décision de la commission de discipline indique également qu’il est  avéré, tel que reconnu par les dirigeants de l’Etoile Féminine présents aux auditions, que le club n’a pas pris les dispositions idoines pour se documenter sur la joueuse, qu’aucune question ne lui a notamment été posée ni sur son passé sportif, ni sur son centre de formation initiale VODEA FC que dirige  M. KETOH Yao Julien,. Ce dernier est d’ailleurs reconnu durant la procédure comme étant le producteur de la licence contrefaite.

Pour finir, la commission de discipline de la FTF a annoncé toute une série de sanctions relatives à la demande d’évocation introduite par le club Us Amou concernant le match qui l’a opposé  à l’Etoile Féminine de de Sotouboua le 24 juillet dans le cadre de la 6ème journée de D1 féminine.

Ainsi la commission a décidé de suspendre M. KETOH Yao Julien, président directeur de VODEA FC, de toute activité liée au football pour une période de 12 MOIS  (1 AN), pour contrefaçon de licence, et de prononcer à son encontre une amende de CINQ CENT MILLE (500.000) FCFA à verser à la FTF, conformément à la réglementation en vigueur.

Il a été également prononcé contre VODEA FC, une interdiction de transfert de joueuses/joueurs d’une période de six (06) mois, conformément aux dispositions  des règlements généraux de la FTF.

Le club est également prié de fournir à la FTF la liste déclarative et exhaustive des joueuses/joueurs mineures en formation en son sein, dans un délai de rigueur de 15 jours.

La Commission de Discipline de la FTF a décidé cette semaine de donner match perdu par pénalité à l’encontre de l’Etoile Féminine de Sotouboua. Le Club de la région centrale doit également verser à la FTF une amende de TROIS CENT MILLE (300 000) FCFA.

L’Us AMOU, sera donc bénéficiaire des points correspondants au gain du match. Selon la décision disciplinaire, M. PIZA Kpatcha, Secrétaire général de l’ETOILE FEMININE de SOTOUBOUA, est suspendu pour une période d’un (01) mois. 

Il est par ailleurs infligé à la joueuse Kossiwa Sandrine AMETOGO, une interdiction d’enregistrement pour une période de SIX (06) MOIS.

Enfin la commission de discipline recommande à la FTF, la publication systématique sur son site de la liste des joueuses/joueurs enregistrés en début des saisons et ou des compétitions.

 

Avatar photo
Fédération Togolaise de Football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici