Eperviers seniors
Equipe nationale

Velud n’oublie pas le Togo

Sélectionneur des Éperviers du Togo au moment de la fusillade de Cabinda, le 8 janvier 2010, qui fit deux victimes dans les rangs de la sélection, Hubert Velud n’a pas oublié le Togo. Le Technicien français pense y retourner un jour.

« Je suis en contacts réguliers avec mes anciens joueurs, notamment Obilale, notre gardien de but, qui a beaucoup souffert. Je suis heureux aussi que « Sheyi » Adebayor ait décidé de revenir en sélection après tout ce qu’il a vécu à Cabinda, où il a perdu son meilleur ami. Le Togo, j’y retournerais un jour, c’est obligé... », a-t-il déclaré à Francefootball.fr.

Hebert Velud avait été entendu il y a quelques semaines par le Tribunal de grande instance de Paris deux ans après la tragédie de Cabinda. « J’étais de passage à Paris sur convocation du TGI (tribunal de grande instance). L’attentat a été revendiqué par une personne du FLEC (Front de Libération de l’Enclave de Cabinda, NDLR) qui a été arrêtée et emprisonnée en France. Comme je me suis constitué partie civile, j’ai été auditionné. Un procès devrait d’ailleurs avoir lieu dans les prochains mois », a déclaré l’ancien sélectionneur du Togo à France Football.