Eperviers seniors
CAN 2013/

Une ambiance parfaite chez les Eperviers

Arrivée la délégation togolaise qui a érigé son camp dans l’Hotel Cabanas de Sun City, à Rustenburg vit dans une parfaite harmonie selon les mots du sélectionneur Didier Six.

« Le groupe vit bien réconfortée par l’arrivée d’Emmanuel Adebayor et de Kossi Agassa qui ont rejoint le groupe à Johannesburg », a déclaré le technicien français. L’Equipe togolaise s’est entraînée déjà trois fois au stade Moruleng située dans les périphéries dans la ville.

Le Togo va rentrer dans le vif de la Coupe d’Afrique des Nations, lundi, avec la séance officielle d’entraînement (16h00 UTC) et de conférence de presse au stade de Rustenburg avant d’affronter mardi la Côte d’Ivoire.

Un match qui n’inquiète guère Didier Six et ses joueurs qui, d’ailleurs, ne se mettent pas trop de pression. La preuve, les séances jusque-là ont été ouvertes à la presse et au public contrairement à leurs compères du groupe D, Algériens, Ivoiriens surtout, mais aussi Tunisiens, qui ont décrété un black out total, avec entraînement à huis clos et hébergement « bunkerisé ».

« Nous avons eu la chance d’assister à l’entraînement des togolais et nous avons été agréablement surpris par le bon esprit qui règne au sein de cette équipe et de son staff. Le stade de Muroleng ouvert à la presse comme au public. Les journalistes et les photographes autorisés à exercer leur profession dans de très bonnes conditions et un très bon esprit qui règne au sein des joueurs qui n’ont pas cessé, tout en travaillant, de rire, de s’encourager et de se taper dans le dos. C’est ce genre d’état d’esprit qui risque de faire jouer les troubles aux Eperviers car ils semblent ne ressentir aucune pression et ne seront assurément pas tétanisés par l’enjeu lors de ces trois matchs qu’ils joueront dans la peau du petit poucet de cette poule », écrit le journal algériens Compétition dont les journalistes ont suivi, samedi, l’unique séance de la journée.