Espace FTF
Championnat D1

Tchao : « Il faut que le ballon roule de nouveau »

Le ministre des Sports et des Loisirs, Christophe Tchao a indiqué, mardi, que le football ne doit pas cesser de rouler à la suite de l’accident du bus de l’Etoile Filante.

Depuis le 26 novembre dernier, jour de la survenance de l’accident du bus de l’Etoile Filante, qui a fait 6 morts et 25 blessés, deux journées du championnat ont été reportées. Mais pour Christophe Tchao, le championnat doit reprendre à condition qu’un minimum de mesures sécuritaires soit rempli.

Au nombre de ces conditions, l’obligation qui est faite aux clubs et aux fédérations sportives d’assurer leurs activités, leurs joueurs et leurs officiels.

« L’assurance est devenue une nécessité et le gouvernement veut que les textes en vigueur dans le domaine sportif soient respectés », a déclaré le ministre aux membres du Bureau Exécutif et aux présidents des clubs de D1 au cours d’une réunion à son cabinet.

En la matière, il existe des textes, notamment la Charte des activités physiques et sportives votée depuis le mois de juin par l’Assemblée Nationale et les Règlements généraux de la FTF.

« Tous les clubs et les fédérations sportives doivent souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile et un contrat d’assurance individuel accident dans le cadre l’exercice de leurs activités comme le disposent l’article 41 de la Charte des activités physiques et sportives et l’article 28 des Règlements généraux de la Fédération Togolaise de Football », a-t-il expliqué.

Christophe Tchao a par ailleurs demandé aux acteurs du football d’être regardants sur l’état des véhicules qu’ils utilisent pour le transport de leurs joueurs et officiels et de s’assurer que ces véhicules disposent bel et bien d’une assurance en cours de validité.

« Vos préoccupations rejoignent celles de la Fédération Togolaise de Football et nous vous assurons que toutes les dispositions seront prises pour que le championnat puisse reprendre le 18 décembre prochain », a déclaré, de son côté, Gabriel Améyi en réponse aux préoccupations de ministre des Sports.