Direction technique nationale
Championnats D1, D2

LETTRE DU DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL AUX ENTRAINEURS DE FOOTBALL DU TOGO

Chères consœurs et confrères Entraîneurs de la Famille Togolaise de Football
Bientôt, très bientôt, le ballon va re-commencer par rouler sur la Terre de nos Aïeux. Et c’est l’occasion pour moi, votre humble serviteur-Directeur Technique National, de rappeler à votre aimable attention, quelques points cardinaux pouvant maximiser les ingrédients positifs de ces grandes Fêtes-Foot que sont les matches du championnat de la D1 et de la D2.

 Entraîner n’est pas un jeu d’enfants.
Entraîner n’est pas une sinécure.
Entraîner, surtout en football, entraîner est de loin, le métier des plus complexes et exigeants mais aussi, (il faut le préciser) des plus palpitants de tous les métiers.

 C’est à vous Entraîneurs, que revient la lourde responsabilité d’enseigner le but du football. Oui  Sur le terrain, l’objectif est de marquer le plus de buts et d’en encaisser le moins possible que l’adversaire. Mais le but, le vrai but du football, c’est d’abord et avant tout d’unir les hommes quels qu’ils soient Vous le savez autant que je le sais ; mais il faut que vous le viviez et donc, que cela transparaisse dans votre vécu quotidien.

 Le football sans le fair-play n’est plus le football mais le war-ball.
Or, le fair-play ne s’improvise pas. Il faut l’enseigner, il faut le pratiquer et il faut le faire pratiquer, sur le terrain et dans la vie de tous les jours.

Questions :Qui doit l’enseigner ? N’est-ce pas vous les Entraîneurs ?
Oui c’est vous Et c’est à vous de montrer l’exemple, verbalement et dans les gestes, avant, pendant et après les matches. Un Entraîneur violent est un poison pour la Famille sportive. Mais un Entraîneur exemplaire est un Maître digne de respect.
Entraîneurs
Vous êtes suivis ; et vous serez suivis par tout le monde : par les joueurs, les arbitres, les journalistes, les supporters, les agents de sécurité, les autorités…Oui, vous êtes suivis et même épiés. Entraînez-vous donc à garder votre calme et à rester corrects quelles que soient les pesanteurs et pressions.
Le bon Entraîneur, c’est l’Entraîneur qui s’entraîne à bien entraîner les autres.
Vous êtes la lumière de la Famille sportive. Vous êtes le sel de la Famille sportive. Et vous avez le devoir de tout mettre en œuvre pour garder et entretenir votre brillance et votre salinité.

 Etes-vous liés par un contrat de travail avec votre club ?
C’est un impératif ; c’est même un impératif catégorique.
Et si cela est établi, faites-vous violence pour rester fidèles aux engagements pris avec vos Employeurs.

 D’autre part, je souhaiterais que vous soyez très attentifs aux talents qui auront à se produire sous vos yeux. Vous les identifierez objectivement et ferez des propositions crédibles à l’endroit des staffs techniques nationaux.

 Enfin, un dernier point qui me tient à cœur : la pratique du fair-play à travers la poignée de main d’après-match quelque soit le score Si nous réussissons à instaurer cet acte noble sur les terrains de la Terre de nos Aïeux, nous seront alors en voie de faire du Togo, la Terre du fair-play par excellence ; et de Lomé, la Capitale africaine et même mondiale du fair-play.

Chers collègues Entraîneurs du Togo
Au nom du Togo, l’Or de l’humanité, permettez que je lance l’invite suivante :
Le fair-play d’abord
Le fair-play encore
Le fair-play toujours
Renonçons au warball et embrassons le fair-play

Que Dieu l’Unique bénisse le collège des Entraîneurs de football du Togo

DTN Oncle Sam ELITSA