Afrique
Congrès Extraordinaire - FTF

Les textes de la fédération adoptés à l’unanimité

Les membres de la Fédération Togolaise de Football ont adopté, mercredi, à l’unanimité les nouveaux textes proposés par le Comité de Normalisation de la Fédération Togolaise de Football au cours d’un congrès extraordinaire tenu Lomé, présence des officiels de la FIFA et de la CAF, notamment Constant Omari Selemani et Maitre Prosper Abega.

Pour arriver à ce vote, le nouveau Comité Exécutif dirigé par le président Horacio Freitas a dû faire un certain nombre de concessions aux membres. « Les amendements de fond proposés par les acteurs ont été analysés à la lumière de la réglementation de la FIFA et validés avec le concours des Experts de la FIFA et de la CAF ainsi que de la Division Juridique de la FIFA et ont été intégrés dans la monture définitive qui a été soumise à l’examen pour adoption », a expliqué Yves Bété, le Secrétaire Général du CN.

Désormais, ce sont 53 délégués qui participeront au Congrès de la FTF avec droit de vote, à savoir 12 clubs de première division avec une voix chacun, 12 clubs de deuxième division avec une voix chacun, 6 ligues régionales avec 4 voix chacune et 5 groupements de corps de métiers avec une voix chacun.

« Le Congrès est composé des représentants des différents membres du football sans qu’aucune catégorie des membres ne détienne une majorité sur l’autre par rapport au corps électoral », a précisé Yves Bété.

Autre nouveauté très importantes, les membres des commissions juridictionnelles et électorales seront désormais élus par le Congrès. « Les commissions doivent être composées en veillant à ce que leurs membres disposent dans l’ensemble des connaissances et des aptitudes requises pour leur fonction ainsi qu’une expérience spécifique leur permettant d’effectuer correctement leurs tâches », précisent les Statuts.

Les délégués ont également voté le maintien du nombre de membres du Comité Exécutif à 12 au lieu des 13 qui leur ont été proposés, tout en acceptant que le nouveau exécutif comporte au moins une femme.

Enfin, le Congrès a approuvé la limitation de mandats à trois, mettant fin au principe de non limitation des mandats consacré par les anciens statuts de la FTF. Toutefois, le verrou de la limitation d’âge (70ans) a été sauté. « Cette disposition s’aligne sur les nouvelles réformes que le Congrès de la FIFA adoptera en février prochain. C’est une avancée considérable qui a été proposée par la Commission des Réformes de la FIFA. Les délégués togolais l’ont trouvée judicieuse », a ajouté Yves Bété.

Outre les Statuts, les délégués ont adopté le Règlement du Congrès, le Code Électoral, le Code d’Ethique et le Règlement Financier.

Présent la cérémonie d’ouverture et de clôture de ce Congrès extraordinaire, M. Franck Missite, Directeur de Cabinet, représentant le ministre en charge des Sports a exhorté les acteurs du football à travailler ensemble afin d’abattre les barrières et embuches que constituent les conflits de compétence, de personnes et d’autres clivages générationnels.

« Notre département, dans l’esprit du pouvoir de délégation qu’il a accordé aux fédérations sportives nationales pour la gestion, la pratique, le développement et la promotion des activités physique et sportives, en appelle à tous les acteurs du mouvement national à respecter les engagements qui nous lient pour une cohabitation sincère et le respect mutuel des responsabilités de chacun », a-t-il insisté.

Le Congrès extraordinaire d’adoption des textes ouvre désormais la voie à la tenue du Congrès électif prévu pour le 13 février 2016.