Championat
Congrès de la FTF

Les nouvelles directives de la FIFA

La FIFA a entériné mardi les propositions faites par le Bureau Exécutif sortant de la Fédération Togolaise de Football dont le mandat a officiellement expiré mardi, à travers un courrier signé du Secrétaire général Jérôme Valcke.

Le code électoral sera adopté au Congrès extraordinaire
Le congrès extraordinaire convoqué pour le 6 décembre 2014 aura pour ordre du jour l’adoption du code électoral de la FTF et l’élection des membres de la Commission électorale et les membres de la Commission de recours en matière électorale. Après les échanges, la FIFA opte pour cette solution afin de faire les contestations qui surgissent depuis l’adoption de ce code par le Bureau Exécutif.

« Il apparaît plus judicieux que le code électoral soit adopté par le Congrès. D’ailleurs, nous n’anticipons pas de problèmes majeurs du moment qu’il a été élaboré en étroite collaboration avec la FIFA et qu’il correspond aux normes standards », écrit Valcke.

En outre, la FIFA a également accepté la proposition du Bureau Exécutif de permettre aux membres de la FTF de proposer des candidats aux élections des membres de la commission électorale, tout en lui demandant de lui communiquer les modalités convenues à cet effet.

Le corps électoral de 2010 comme point de départ

En l’absence de toute assemblée générale depuis 2010, la FIFA demande de prendre le corps électoral de 2010 comme point de départ, tout en respectant les statuts de la FTF. « Les clubs n’ayant participé à aucune compétition de la FTF pendant une saison sportive n’aurait pas droit de vote. Dans notre entendement, seuls les clubs de 1ère et de 2ème divisions ayant participé aux compétitions de la FTF et financées par la FIFA ces deux dernières années remplissent les conditions fixées par les statuts », note le Secrétaire général de la FIFA.

Par ailleurs, la FIFA exclut les clubs qui jouent actuellement le championnat national de la troisième division du corps électoral. « L’obligation d’avoir participé à des compétitions pendant au moins une saison sportive devrait également s’appliquer aux clubs de 3ème division. Nous estimons que cela n’est pas encore le cas avec le début des compétitions au mois d’aôut 2014, soit à peine deux mois avant la tenue des élections, ce qui rend leur légitimité et contribution très controversées ».

Ainsi donc le corps électoral ne devrait pas excéder 52 votants. « Mais parmi ces 52 membres/délégués devraient exclus ceux n’ayant pas participé aux compétitions de la FTF pendant au moins une saison sportive », précise le courrier.

Le bureau sortant reste en place

Enfin, la FIFA s’est également prononcée en faveur du maintien du bureau sortant dont le mandat a expiré le 4 novembre 2014. « L’équipe actuelle restera aux affaires de la FTF et tout événement devant l’affecter (démission, vacance, etc.) devra être traité selon les statuts de la FTF », conclut Jérôme Valcke, tout en insistant sur la convocation « au plus vite » d’une nouvelle assemblée générale extraordinaire en vue d’élire le nouveau bureau dirigeant de la FTF.