Eperviers seniors
Crash de Lungi

Les familles des victimes seront indemnisées

Le ministre des Transports de Sierra Leone a indiqué samedi que 19 personnes, proches des victimes du crash de l’hélicoptère de « Paramount Airlines » en 2007 à l’aéroport de Lungi, recevraient des indemnisations. Il a précisé que les compensations concernaient également la famille du ministre togolais des Sports, Richard Attipoé.

« Cette affaire a pris beaucoup trop de temps et nous ne voulons pas qu’elle affecte les bonnes relations qui existent entre la Sierra Leone et le Togo », a déclaré Vandi Chidi Minah au terme de sa visite à Lomé.

C’est la compagnie d’assurance de Paramount qui indemnisera les familles.

Le 3 juin 2007, l’hélicoptère qui ramenait à l’aéroport de Freetown le ministre des Sports du Togo, Richard Attiopé, des responsables de la Fédération togolaise de football et des supporters, s’était écrasé à l’atterrissage faisant 22 victimes.

L’hélicoptère MI-8 de fabrication russe, qui effectuait la liaison entre la capitale sierra-léonaise et l’aéroport international de Lungi, avait pris feu alors qu’il s’apprêtait à atterrir.

Au total, 22 personnes dont 13 Togolais, avaient été tuées alors qu’ils étaient venus soutenir l’équipe nationale jouant contre la Sierra Leone dans le cadre des qualifications à la Coupe d’Afrique des nations 2008 (CAN-2008).

Source : republicoftogo.com