Eperviers seniors
Togo 2 – Mozambique 0

Les Eperviers engrangent de la confiance

Après la victoire face à l’Ouganda le mardi 04 octobre, les Éperviers du Togo ont enchaîné une seconde victoire face à une équipe mozambicaine qui n’a cependant pas démérité.

Malgré de nombreuses occasions ratées notamment par Emmanuel Adébayor (23ème et 72ème), Agbégniadan Komlan (81ème), les Éperviers du Togo ont battu la sélection mozambicaine (2-0). Un peu diminué par une douleur un mollet droit, Fo-Doh Laba (39ème et 47ème) a délivré le public venu massivement soutenir ses ambassadeurs en route pour la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017.

Pourtant, les choses n’ont pas bien démarré pour les protégés de Claude Le Roy qui ont très tôt perdu Ihlas Bébou sur blessure. A la place du milieu de terrain du Fortuna Düsseldorf en Allemagne, son coéquipier du Standard de Liége Mathieu Dossèvi, n’a pas eu du mal à entrer dans la partie. Nul doute que son vis-à-vis Kleiton Arge, se souviendra longtemps encore de tout le mal qu’il a eu à contenir les assauts de l’international togolais.

Pour cette seconde rencontre amicale qui entre dans le cadre des préparatifs de la sélection nationale togolaise pour la Can 2017, le technicien français a choisi de titulariser dans la charnière centrale Serge Akakpo aux côtés de Ouro-Akoriko Sadate devenu l’homme incontournable de la division défensive de la sélection togolaise. Kouloum Manklibè du Dyto en championnat de D1 s’est imposé au poste de latéral gauche, lui, qui jouait comme milieu offensif avant cette option de Claude Le Roy. A droite, Djene Dakonam de Saint Trond en Belgique, complète le dispositif devant Agassa Kossi.

Alaixys Romao a tenu le rôle de la sentinelle devant la défense jusqu’à son remplacement par Henritsè Eninful. Alors que Razk Boukari et Emmanuel Adébayor ont joué toute la partie comme Kouloum Manklibè et Ouro-Akoriko Sadate. Le costaud défenseur central des Youngs Africains Bossou Vincent, a lui aussi pris entre-temps la place de Serge Akakpo, alors que Mama Gaffar et Ségbéfia Prince ont remplacé Djene Dakonam et Atakora Lalawélé.

Dans l’ensemble, les Eperviers ont mieux joué que lors du premier match face à l’Ouganda. « C’est une bonne équipe qui peut surprendre lors de la Coupe d’Afrique », a indiqué le sélectionneur du Mozambique Abel Xavier , qui s’est cependant montré satisfait du comportement et de la prestation de son équipe en reconstruction, a-t-il souligné, lors de la conférence de presse d’après match.

Le Togo poursuit ses préparatifs le 09 novembre prochain à Paris contre Madagascar avant d’affronter le Maroc six jours plus tard à Marrakech. Bien avant, les protégés de Claude Le Roy seront situés sur leurs adversaires à la phase finale de la Can 2017, le 19 octobre avec le tirage au sort.