Actualités
EQUIPE NATIONLE

Les ambitions de Tom Saintfiet

Le nouveau sélectionneur des Eperviers du Togo, Tom Saintfiet a déclaré vendredi qu’il a beaucoup d’ambitions avec la sélection nationale togolaise qu’il a prise en main depuis quelques jours.

« Je suis très heureux d’être là et la raison pour laquelle j’ai accepté le challenge, c’est les qualités du pays. Je suis ambitieux comme entraineur et donc l’objectif est de qualifier les Eperviers pour la CAN et quand on y sera, faire comme la Zambie ou le Burkina Faso », indiqué le Belge lors de sa première conférence de presse.

Pour Tom, c’est la première fois va entrainer un pays avec autant de qualités que le Togo. « Il y a de très bons joueurs déjà sur place mais je compte renouveler également l’effectif en faisant venir de nouveaux. J’ai un grand répertoire avec beaucoup de noms. Je suis là, je vais travailler avec tout le monde et j’espère que les compétitions locales vont être lancées pour voir aussi ceux qui jouent ici », a-t-il dit

La discipline comme cheval de bataille

Pour ses débuts, L’ancien sélectionneur de l’Ethiopie attache beaucoup pris la discipline.« Pour moi, la discipline est très importante dans la vie. Et c’est ce que j’essaye déjà d’inculquer à l’équipe. La discipline est aussi bien importante pour les joueurs, le staff, etc. La discipline c’est tout pour moi. Tous les joueurs doivent être fiers d’être sélectionnés et accepter se plier aux règles. Je voudrais que chaque joueur sache que c’est spécial d’être sélectionné pour son pays. Et pour le moment je suis très heureux avec la discipline du groupe, ceux qui sont là commencent par comprendre le discours »

Le Ghana, un vrai match test

Les premiers avoir fait les frais de la discipline ce sont notamment les joueurs convoqués qui n’ont pas daigné se présenter au campement alors qu’ils étaient déjà Lomé. Il s’agit de Adebayor, Agassa, Floyd Ayité. Du coup le sélectionneur a préféré les remplacer par d’autres joueurs. « Je voudrais faire savoir que je n’ai aucun problème avec quel que joueur que ce soit. Déjà, je ne connais pas encore tout le monde donc je ne peux pas commencer par savoir qui est qui ou qui fait quoi. Depuis qu’on a débuté le regroupement, je suis content d’avoir ceux qui sont là. Adebayor, je l’ai vu mercredi et ce matin (vendredi) mais il n’est pas à l’hôtel. C’est le cas d’Agassa et Floyd Ayité. C’est des joueurs importants pour l’équipe mais je ne peux pas travailler avec eux quand ils ne sont pas dans le groupe. Ils doivent avoir la même discipline que les autres », a-t-il expliqué.

Lundi, l‘équipe nationale affronte son homologue du Ghana partir de 15h00 à Accra Sports Stadium. dans le cadre des préparatifs du match de la 1ère journée contre le Libéria. Et pour le sélectionneur, ce match vient à point nommé pour boucler une semaine de travail. « On vient de faire une semaine de travail. C’est bien d’avoir ce match contre le Ghana pour pouvoir tester un peu ce qu’on a fait donc après on va rentrer dans la préparation du match contre le Libéria. On est entrain de créer un groupe qui va pouvoir jouer ensemble », a conclu Tom Saintfiet