Afrique
Eliminatoires de la CAN 2017

Le Togo s’impose sur le fil devant le Liberia 2-1

Opposés dimanche aux Lone stars du Liberia, en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Gabon 2017, les Eperviers se sont finalement imposés 2-1 après avoir été menés par leurs adversaires dans une rencontre où il leur a fallu puiser dans leur tréfonds pour obtenir la victoire.

Menés au score avant la pause sur une belle réalisation de James Debor (43e), les hommes de Tom Saintfiet ont réagi dans la dernière demi-heure. Tout juste entré en jeu, Sadate Ouro-Akoriko a remis les pendules à l’heure (63e). Puis, la victoire est venue d’Emmanuel Adebayor. D’abord écarté la semaine dernière pour son manque d’implication, l’attaquant de Tottenham était finalement titulaire.

Après un gros raté en première période et un but refusé pour hors-jeu, c’est lui qui offre la victoire au finish (89e) et permet aux Eperviers de rejoindre la Tunisie en tête du groupe A.

« Nous avons mal commencé la rencontre. Voilà ce qui explique les difficultés que nous avons eues durant les dix premières minutes. Mais après nous nous sommes bien repris. Le but du Liberia a été une surprise. Une frappe de 20 mètres comme ce fut le cas lors du match amical contre le Ghana. Mais en deuxième période nous avons été plus offensifs. On a changé de système pour jouer avec deux attaquants et voilà le résultat. Je suis fier de toute mon équipe, notamment d’Adébayor qui s’est bien battu et qui a marqué un but fantastique. Toute l’équipe a bien joué. Nous devons maintenant penser au prochain match contre Djibouti et nous quelques semaines devant nous pour bien le préparer », a déclaré Tom Saintfiet, le sélectionneur du Togo.

Pour James Debbah, le sélectionneur des Lone Stars du Liberia, les arbitres n’ont pas été à la hauteur du match.« Je ne suis pas déçu de la prestation de mon équipe. Mes joueurs ont bien joué. Par contre, ce que je déplore, c’est l’arbitrage. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. L’arbitre a sifflé des fautes qui n’existaient pas. Il a même sifflé des corners qu’il ne devait pas citer. Et c’est déplorable d’être confronté à un tel arbitrage dans une compétition comme celle-ci », a déclaré le coach libérien, avant de revenir sur l’équipe du Togo. « L’équipe togolaise n’est pas une équipe qu’on ne peut pas battre. En dehors d’Adébayor qui est sorti du lot, tous les autres joueurs n’ont pas été supérieurs au miens. Je suis sûr qu’au match retour, on battra le Togo. Nous en avons la possibilité ».