Eperviers seniors
Commission de discipline de la CAF

Le Togo écope d’une amende de 10.000 dollars

Le Jury disciplinaire la Confédération africaine de football (CAF) a infligé une amende 10.000 dollars US avec sursis au Togo dont les supporters se sont rendus coupables envahissement de terrain lors du match Togo vs Kenya, disputé le 18 juin au stade de Kégué, comptant pour le match retour des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations, Afrique du Sud 2013.

« Les Togolais ont envahi le terrain pour célébrer la victoire de l’équipe ce qui avait mis les joueurs et les officiels à risque », indique le Jury avant de sanctionner le Togo d’une amende de 10.000 dollars US. Mais les Togolais peuvent se frotter les mains, d’autant que le Jury a décidé de suspendre la totalité de l’amende à condition que les spectateurs ne soient pas coupables d’incidents similaires pour une période d’un an.

Le coach Kenyan Francis Kimanzi, lui, n’a pas eu la même chance. Expulsé à la 74e mn de la même rencontre pour avoir jeté une bouteille d’eau envers le 1er arbitre assistant afin de protester contre une décision écope de quatre matches de suspension dans le cadre des compétitions de la CAF et une amende de 10.000 dollars US pour son comportement envers les arbitres.

Notons que le Sénégal a écopé d’une amende 100.000 dollars dont 50.000 avec sursis à condition de ne pas être coupable d’incidents similaires dans les deux prochaines années. En outre le stade Léopold Sédar Senghor est suspendu pour une période d’un an.

On se souvient lors du match Sénégal vs Côte d’Ivoire du 13 octobre dernier, de graves incidents ont obligé l’arbitre à arrêter le match à la 70e après le second but ivoirien.