Eperviers seniors
Togo - Guinée Bissau/Les déclarations

"Laissez-nous donc le temps !"

Gabriel Améyi (président de la FTF). « Il faut dire que nous avons connu des périodes difficiles et je crois que nous sommes en plein dans la reconstruction de la sélection nationale. Cette qualification nous permettra de continuer le travail et d’envisager une nouvelle qualification pour la Coupe du monde après celle de 2006. Le retour d’Emmanuel Adebayor participe également de cet objectif. L’œuvre est gigantesque et nous avons besoin de la contribution de tout le monde. Je rends grâce à Dieu pour tous ses bienfaits et remercie vivement tous ceux qui de près ou de loin ont permis que la qualification pour les éliminatoires se réalise ».

Didier Six (sélectionneur du Togo). « On s’attendait à gagner 3 ou 4 -0 mais la Guinée Bissau a une équipe de qualité. Aujourd’hui, nous avons fait face à une équipe qu’on ne pensait pas avoir autant de qualité. L’équipe togolaise est en train de naître, laissez-nous donc le temps. Ce que nous savons c’est qu’elle a de beaux jours devant elle ».

Emmanuel Adebayor (attaquant). « C’est toujours important de démarrer sur une nouvelle base. Nous avons gagné un match difficile par la taille de l’enjeu pour les deux équipes nationales. Nous avons eu pas mal d’occasions que nous ne sommes pas arrivés à mettre au fond. Maintenant l’essentiel est fait et il faut travailler sur la durée pour avoir une très bonne équipe ».

Luís Norton de Matos (sélectionneur de la Guinée Bissau). « Le but encaissé en début du match a complètement déstabilisé mes joueurs. Mais j’apprécie leur comportement pendant toute la partie. C’est vrai l’objectif recherchée, c’était la qualification. Et nous sommes passés à côté. »