Afrique
COUPE CAF

L’AS Douanes fait ses adieux à la compétition

Les seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération Orange n’ont pas donné lieu à de grande surprise. On remarquera toutefois que le Moghreb de Fès, vainqueur de l’épreuve en 2011, a été recalé, battu à deux reprises par Medeama. De son côté, l’AS Douanes de Lomé, seul club togolais encore en lice dans une compétition continentale a été éliminée par Wadi Degla d’Egypte 2-0.

Les Togolais qui n’avaient pas brillé à domicile il y a une semaine (1-1) n’ont pas su refaire le chemin perdu devant une équipe égyptienne qui jouait à domicile. Un premier but avant la mi-temps et un second juste après les citrons ont mis fin aux rêves des Douaniers.

Beaucoup de rencontres ont été serrées. L’AS Kigali a gagné sa qualification aux tirs au but en terre soudanaise tandis le MK Etanchéité l’a perdu dans les mêmes circonstances sur le terrain d’Ismaïly. Il n’y a jamais de vérité définitive en termes de penalties. C’est toujours la même forme de loterie.

Le Djoliba de Bamako, finaliste de l’épreuve en 2012 a souffert pour se débarrasser des Congolais de Don Bosco, se contentant d’un unique but d’Amara Mallé lui permettant de se qualifier à la faveur de son but marqué huit jours plus tôt à Lubumbashi devant Don Bosco.

Une des équipes titrées à plusieurs reprises sur la scène continentale, l’Etoile du Sahel, n’a pas eu beaucoup à s’employer pour se défaire du CARA de Brazzaville. En moins de cinquante minutes le tableau d’affichage affichait un score de 3 à 0. Les Congolais savaient alors qu’il était trop tard. Difficile de réoccuper les devants de la scène quand son unique victoire en Afrique remonte quarante années en arrière.

Seulement trois pays, Egypte, Nigeria, Tunisie ont conservé leurs deux représentants à l’issue des deux premiers tours. Ce sera dur pour tout le monde d’accéder à la phase de poules. Il faudra encore jouer quatre matches, huitième de finale et barrage contre les vaincus de la Ligue des champions Orange.