Direction technique nationale
Licence B-CAF

Fin d’examen pour la génération Wona Germain

Trente-neuf (39) entraineurs de la promotion Germain Wona en fin de stage de formation ont reçu ce dimanche au siège de la Fédération Togolaise de Football (FTF) leur attestation de fin de stage de la Licence B-CAF. La cérémonie s’est déroulée en présence du Président du Comité exécutif de la FTF le Colonel Guy Akpovy et l’instructeur de la Confédération Africaine de Football (CAF) le Tunisien Adel Khatali.

La formation s’est déroulée du 11 au 24 juillet 2016 et s’est beaucoup plus pencher sur la « préparation physique » que scientifique, les « filières énergétiques », les « tendances du football moderne », la «  préparation psychologique » du joueur et les « méthodes d’enseignement ».

En tour 39 entraîneurs ayant réussi à la Licence C-CAF avec 12 de moyenne et qui ont fait deux (2) ans d’activités sur le terrain, ont passé l’examen.

« Il ne faut pas oublier que le Togo vient de commencer ces genres de formation et il se doit d’être encouragé, les candidats à avoir ces diplômes. Et je souhaite les revoir au niveau de la licence CAF-A », a dit Adel Khatali, le superviseur dépêché à Lomé par la CAF.

« Nous avons acquis pendant cette formation des outils pour améliorer la manière d’entraîner nos joueurs que ce soit les jeunes ou les seniors mais je crois que la formation des jeunes va être beaucoup scientifique que aléatoire », a déclaré le porte-parole des stagiaires
le Lieutenant-Colonel Kabou Gnandi.

L’Officier d’Education de la CAF Emile Abalo, le Directeur du stage Akoussah Camélio et le Directeur Technique National Lanou Elitsa, ont tout à tour, remercié le Comité Exécutif pour son soutien et insisté sur l’importance de la formation des encadreurs.

En trois ans, ces examen ont permis de former 234 entraineurs pour les Licences C et B-CAF.

Le Colonel Guy Akpovy clôturant la cérémonie, a réaffirmé « sa volonté et détermination à renforcer la formation des éducateurs de qualité à travers la consolidation d’une
Direction technique nationale structurée et étoffée en ressources humaines ».

« J’émets le souhait que cette promotion par son sérieux et son dévouement au travail et à la cause de la formation de nos jeunes, honore le nom de leur parrain qui comme les autres dirigeants des clubs et ligues régionales membres de la FTF se voue inlassablement au développement du football au Togo », a-t-il précisé.