D1
D1/ 17e journée /Résultats

Dyto est bien au balcon

La dernière journée de la phase aller du championnat national D1 disputée ce week-end a confirmé la mainmise de Dyto sur les débats. Mais au-delà de cet enseignement, il ressort du classement que la situation des autres clubs semble des plus mouvantes.

Malgré le nul de 2-2 réalisé à Sokodé face à Semassi- qui menait jusque dans les derniers instants du match- Dyto est sacré champion de l’intersaison avec 29 points. Certes, on le savait depuis la journée précédente que les Militaires étaient intouchables après la défaite de l’AS Douanes face à Tchaoudjo A.C., mais le hic, c’est que ses poursuivants immédiats ont bel et bien dégarni le front.

Pendant qu’Agaza enregistrait sa quatrième défaite d’affilée en se faisant épingler par Kotoko 1-0, l’AS Douanes, lui, concédait sa troisième défaite de suite en ne réagissant pas devant l’estocade des Kondonas d’Asko qui enchaînent une seconde victoire à domicile. Et, dans cette grisaille, ce sont les clubs du bas du podium qui ont saisi leur chance pour recomposer la hiérarchie.

C’est d’abord Maranatha de Fiokpo (24 pts + 5) qui réussit à s’introduire dans le peloton de tête en renvoyant Agaza (20 pts + 6) à la 6e place. Les Messagers, après un début du championnat en dents de scie, se sont décidé à jouer le rôle qui devrait être le leur.

Autre club à profiter de la méforme dans le peloton, l’Unisport (23 pts + 1). Le club de Sokodé, malgré sa jeunesse dans le championnat de D1 s’affirme comme un club qui a de l’ambition et n’attend point se cantonner dans un second rôle. Les académiciens de Sokodé, peuvent se frotter les mains d’avoir réussi la phase aller du championnat contrairement à leurs aînés de Sémassi qui n’ont gagné que quatre matches sur les 14 (ils ont un match en retard à disputer dans quelques jours face à Koroki à Tchamba) et enregistré huit matches nuls. Pis encore, les Guerriers ont montré beaucoup de limites à domicile (seulement une victoire).

Mention spéciale à Gomido de Kpalimé, ou plus tôt de Kpélé-Kponvié (9e, 18 pts + 2). Le club de Winny Dogbatsè avait peiné à rentrer dans la compétition. Mais une fois que la bonne carburation a été trouvée, les résultats, sans être exceptionnels, montrent la forme du moment du club qui d’ailleurs dispose d’un match de référence : le 5-0 face à Abou Ossé lors de la 16e journée avec un triplé de Duevi-Tsibiaku Dolayi.

Enfin, que dire de Kotoko de Lavié ? Les Porcs-épics peuvent se satisfaire de leur quatre ou cinq dernières journées de la phase aller. Avec 3 victoires et 7 matches nuls, ils occupent désormais la 12e place du classement. Eux qui ont végété dans la zone rouge pendant au moins douze journées, laissent la main à Okiti et Foadan 13 pts.