Eperviers Espoirs
Tournoi de l’UEMOA

Début difficile pour les Eperviers

Partis au Tournoi de l’Intégration de l’UEMOA avec la ferme ambition d’y inscrire son nom pour une première fois en cinq participations, les Eperviers n’ont pas démarré de la meilleure des façons ce tournoi en s’inclinant, dimanche, devant le Sénégal 3-0.

Pris à la gorge d’entré par une équipe sénégalaise très rugueuse et physique, les Togolais perdent coup sur coup deux éléments essentiels de leur dispositif. Tout d’abord, c’est Yorou Nafiou qui fut contraint de laisser ses coéquipiers après un choc avec Alassane Diallo, l’attaquant sénégalais à la 14e.

Le joueur de Liberty FC est suivi six minutes plus tard par Camara Koupossitéré qui se plaignait jusque-là d’une blessure au pied. Mais entre temps, Kondo Arimiyaou revenu en défense pour prêter mains fortes à ses coéquipiers occasionnait un penalty transformé par Pape Dia à la 18e.

Le camp togolais n’était pas au bout ses peines, puisqu’à la 41e, Tawali Magnima qui a remplacé Yorou Nafiou écopait d’un second carton jaune et dut abandonner les siens à 10 contre 11.

De retour des vestiaires, les Togolais produisaient leur meilleur football mais peinaient à trouver des espaces devant. D’ailleurs à force de se porter vers l’avant, ils finiront par laisser des espaces derrière. Il n’en fallait pas plus pour que Pape Ciré Dia ne corse l’addition (81e).

A 2-0, les Togolais perdent pied et se font de nouveau surprendre à la 88e par un dernier but sénégalais signé Aliou Cissé.

Le Sénégal prend donc la tête du classement dans le groupe A avec 3 points +3 au goal différentiel. Tandis que le Burkina Faso et la Côté d’Ivoire occupent respectivement la 2 et la 3e places avec 1 point chacun. Le Togo ferme la marche avec 0 point.

Prochaine sortie des Eperviers, ce sera mardi 1er novembre contre le Burkina Faso alors que le Sénégal croise en seconde rencontre la Côte d’Ivoire.