Equipe nationale
QCAN2017 : Togo Vs Djibouti

Claude Le Roy veut un gros match

Le sélectionneur national était devant la presse ce vendredi 26 août pour défendre sa liste rendue publique une semaine plus tôt. Claude Le Roy a également abordé les perspectives au-delà du match du dimanche 04 septembre contre Djibouti.

Pour cette ultime rencontre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 au sein du groupe A, Claude Le Roy se refuse d’entretenir le rêve d’une qualification. « Nos chances sont très minces d’obtenir une qualification pour la phase finale de la CAN 2017 », a affirmé le technicien français, avant de relativiser. « Il est cependant permis de rêver. Rêver d’un match nul 0-0 entre la Tunisie et le Liberia et gagner contre le Djibouti », a-t-il ajouté.

Malgré tout, le « sorcier blanc » qui se projette dans les perspectives à venir espère un bon match des Éperviers face au Djibouti. « J’espère qu’on va faire un gros match, gagner contre Djibouti et attendre le résultat du match Tunisie contre Liberia qui va se jouer au même moment », a dit Claude Le Roy. Le sélectionneur national du Togo a estimé que le Liberia a les arguments pour faire un nul en déplacement contre les Aigles du Carthage, mais que ces derniers sont favorites pour ce match.

Claude Le Roy a ensuite expliqué le choix des joueurs en instance de transfert (Emmanuel Adébayor, Agassa Kossi et Alaixys Romao » tout comme l’absence de Nouwoklo Kossivi, Jonathan Ayité et Womé Dové. « C’est une question exclusive de choix sportif », a expliqué le patron du staff technique des Éperviers du Togo.
Nous devons jouer toutes les dates FIFA. « De plus en plus, il y aura de nouvelles têtes au sein de l’équipe », a dit Claude Le Roy, qui mettait davantage l’accent sur la perspective de bâtir un groupe pour une qualification pour la CAN 2019 avec des ambitions.

Comme nouvelles têtes, le technicien français a annoncé l’arrivée de l’attaquant de Bochum en D2 allemande Peniel Mlapa, « qui viendra humer l’atmosphère de la sélection nationale ».

Outre l’ancien international espoir allemand, Gilles Sunu aussi serait de plus en plus proche. « Gilles Sunu n’a dit ni oui, ni non. Les discussions se poursuivent », a expliqué Claude Le Roy. Par contre, pour le Lyonnais Corentin Tolisso, le sélectionneur national se montre plus réservé. « Il faut oublier Tolisso pour le moment, mais j’irai m’entretenir avec lui lors de mon prochain séjour en France ».

Mais pour l’instant, Claude Le Roy compte mener les préparatifs du match contre Djibouti sans aucun complexe. Les 23 convoqués seront en regroupement à compter du 29 août prochain.