Eperviers seniors
CAN 2013/Eliminatoires Togo vs Gabon

Christophe Adam : « Je ne vois que la qualif »

L‘ancien coach d’Agaza de Lomé ne manque pas une seule occasion s’il lui est donné de parler du Togo. Retourné en France après plus d’un an passé aux côtés des Scorpions de Tokoin, Christophe Adam, donne son point de vue par rapport à la rencontre Togo vs Gabon. Pour lui, les Éperviers peuvent se qualifier en étant « disciplinés, généreux et solidaires »

Comment les togolais doivent-ils aborder un match aussi difficile que le match Togo vs Gabon ?

Les Éperviers peuvent aborder ce match avec sérénité. Le score de parité obtenu à l’aller (1-1) permet de débuter le match en étant qualifiés car n’oublions pas qu’un match nul 0-0 à Lomé offre la qualification. Toutefois, il ne faudra pas entamer cette rencontre repliés, avec la crainte d’encaisser un but. Il y aura en face une bonne équipe gabonaise, avec des individualités comme Aubameyang ou Cousin qui peuvent faire la différence à tout moment. Leur laisser l’initiative du jeu serait une erreur. Il s’agira donc de s’approprier le ballon, de produire du jeu tout en se montrant prudents, ne pas laisser d’espaces. Gagner les duels au milieu permettra de couper les relations entre ces deux attaquants et leurs soutiens.

Le Togo n’a plus participé à la CAN depuis 2006, est-ce un élément motivant ?

Le fait de ne pas participer à une compétition majeure depuis tant de temps est une frustration inévitable pour les joueurs et représente une motivation supplémentaire. Les Éperviers auraient pu participer à une CAN depuis 2010, mais avaient dû renoncer dans les circonstances tragiques dont nous nous souvenons lors de l’édition angolaise. Une participation à la prochaine CAN donnera au nouvel élan au football togolais. Ce groupe le mérite, tout comme le public togolais qui attend cela avec impatience.

Les gabonais eux veulent enchaîner. Entre les deux, qui a le plus la pression ?

La pression est presque identique des deux côtés. Chacune des deux sélections se prépare pour la même chose et ne peut concéder une défaite. Les gabonais, tenus en échec chez eux à l’aller, auront peut-être davantage de pression car il y a une obligation de marquer pour espérer passer. Mais l’équipe qui se qualifiera sera celle qui aura su transformer cette pression en détermination, en la prenant de manière positive.

Selon vous, le Togo peut-il passer ?

Les Éperviers ont évidemment la possibilité de se qualifier, qui plus est en jouant à domicile car je connais la ferveur du public togolais et cela peut avoir son importance. Le Togo possède un groupe homogène, solidaire, qui a su aller chercher le nul au Gabon en septembre. Si le Gabon possède une équipe solide, les Éperviers ont eux aussi de sérieux atouts à faire valoir. En étant disciplinés, généreux et solidaires, je ne vois pas d’autre issue qu’une qualification des Éperviers.