Eperviers seniors
Préliminaires Can 2013

Ça passe pour les Eperviers

Les Eperviers du Togo ont assuré le minimum devant leur public, en match comptant pour les préliminaires retour de la Coupe d’Afrique des Nations, Afrique du Sud, en battant le Kenya 1-0 dimanche au stade de Kégué.

Sans Adebayor (qui continue de bouder la sélection nationale), Alaixys Romao (empêtré dans des affaires judiciaires) et Razak Boukari (au chevet de son épouse qui doit accoucher), les Eperviers du Togo ont montré fière allure annonçant une nouvelle ère pour le foottball togolais.

Mais, comme depuis deux matches, l’édifice qu’est en train de construire le coach Didier Six a montré encore des carences offensives, face à des adversaires kenyans qui étaient surtout venus jouer le match nul.

Prince Segbefia, Kalen Damessi et Serges Gakpé ont démontré qu’ils constituent dorénavant les joueurs clés du coaching de Didier Six. Ces trois joueurs se sont montrés les plus dangereux, mais ils ne trouveront jamais le chemin des filets, en dépit des nombreux dribbles vifs de Kalen et de Segbefia et les coups francs directs en force de Komlan Amewou.

En seconde mi-temps, les Harambee Stars se font plus menaçants en sortant de leur torpeur offensive. Sans réellement se montrer dangereux, ils allumeront toutefois des mèches à l’endroit du goal togolais Atsu Mawugbé. Des actions orchestrées par Patrick Ouyango, comme celle de la 55ème minute.

Quatre minutes plus tard, une combinaison marche enfin dans le camp togolais : Serges Gakpé réceptionne un centre en cloche ; il frappe la balle comme elle vient. Le Togo ouvre le score (1-0, 59’).

Obligés de rétablir la parité, les Kényans se ruent sur la défense des locaux, alors que les joueurs de Didier Six tentent à plusieurs reprises de tuer le match en vain. Ce manège durera jusqu’au coup de sifflet final qui a fait déferler des longues scènes de joie sur la pelouse de Kégué.

Les Eperviers attendront sereinement leur adversaire après tirage au sort, dans le cadre des confrontations directes devant opposer les 14 équipes issues de ces préliminaires et les 16 participants à la dernière CAN.

De ces combats en aller et retour, seront issues quinze sélections qui s’ajouteront à l’Afrique du Sud, hôte de la compétition l’an prochain.