Actualités

Rennes déboulonne le PSG

Le PSG est tombé sur un os samedi soir pour la 22e journée de Ligue 1. Avec un Nenê décevant et une attaque inefficace, les Parisiens ont été battus (1-0) par Rennes qui recolle par la même occasion au classement. Brahimi a offert la victoire à son équipe d’un but magistral.

Avec cette courte victoire au terme d’un match intense, le Stade Rennais s’est rassuré après avoir pris neuf buts et deux défaites en deux matchs, tandis que le PSG n’a pas retrouvé le Nenê de la première moitié de saison et voit revenir les Bretons à hauteur au classement. Pour l’occasion, Antoine Kombouaré avait décidé de renforcer son milieu avec Bodmer au détriment d’Erding, laissant Hoarau seul en pointe.

Brahimi sans complexe, Antonetti exclu

Pas de chance pour les Parisiens, Brahimi a ouvert le score rapidement d’un éclair de génie (19e, 1-0) ! Le PSG a réagi à la demi-heure de jeu avec plusieurs occasions, mais ni Nenê hors cadre (32e) ni Jallet bloqué par Douchez (34e) ne parvenaient à trouver la faille. Frédéric Antonetti a été prié par M. Duhamel d’aller suivre la suite de la rencontre en tribune pour avoir contesté son arbitrage (42e).

Après la pause, le match montait en intensité et les deux équipes avaient les occasions pour marquer. Lancé idéalement par Bodmer, Giuly ne pouvait par exemple pas conclure après avoir pourtant contourné Douchez (58e). Kombouaré lançait Erding à la place de Makelele pour muscler l’avant-poste (67e). Mais Douchez détournait brillamment du pied une frappe de Hoarau (74e). Puis Camara servi par Tettey manquait le KO pour Rennes avec une frappe qui touchait le poteau d’Edel battu (77e).

Nenê a perdu son rayonnement

La fin de match a été indécise mais les Parisiens globalement peu inspirés à l’image de Nenê, ont manqué du petit plus qui faisait la différence ces derniers mois. Comme un symbole, la balle de match revenait d’ailleurs au Parisien mais sa frappe était déviée par Douchez au ras de son poteau (90e+3).

L’homme du match : Yacine Brahimi (Rennes)

Si la défense rennaise et en particulier Nicolas Douchez a une nouvelle fois été très bonne, le jeune milieu offensif Yacine Brahimi remporte le pompon avec son but sensationnel. Le natif de Paris confirme tout le talent entrevu depuis le début de la saison.

La note du match : 6,5/10

Un match engagé et intense entre deux équipes décidées à ne rien lâcher dans la course aux premières places. Si la finition a laissé à désirer d’un côté comme de l’autre et que le PSG a parfois abusé des ballons longs à destination de Hoarau, le suspense a tenu jusqu’au bout et le spectacle a été au rendez-vous.

Le but

- Brahimi s’illustre d’un extérieur du droit à vingt mètres dans le petit filet d’Edel, après une chevauchée fantastique au milieu de la défense (19e, 1-0) !

Belle opération pour Rennes qui engrange de la confiance et recolle au PSG à la deuxième place du classement avec 37 points. Avertissement pour le PSG face à un concurrent direct.

Ligue 1 / 22e journée
Stade Rennais FC – Paris Saint-Germain : 1-0 (1-0)
Stade de la Route de Lorient
Arbitre : Laurent Duhamel
But : Brahimi (19e)
Avertissements : Tiéné (43e), Sakho (69e)

Rennes : Douchez – Danzé, Kana-Biyik, Souprayen, Théophile-Catherine – Tettey, M’Vila, Brahimi (Camara, 71e) – Leroy (Lemoine, 62e), Montano (Verhoek, 86e), Boukari. Entraîneur : Frédéric Antonetti.

PSG : Edel – Jallet (Ceara, 84e), Sakho, Armand, Tiéné – Giuly (Maurice, 78e), Chantôme, Makelele (Erding, 66e), Bodmer, Nenê - Hoarau. Entraîneur : Antoine Kombouaré.