Actualités
Angleterre

Newcastle 4-4 Arsenal, le match de l’année

Arsenal est passé du paradis à l’enfer et réciproquement pour Newcastle, samedi, à l’occasion de la 26e journée de Premier League. Les Gunners ont mené 2-0 après trois minutes puis 4-0 à la pause, avant d’être réduits à dix avec l’exclusion de Diaby et d’être rejoints par les Magpies (4-4).

Newcastle et Arsenal ont offert le match de l’année (4-4) samedi lors de la 26e journée de Premier League. Les Gunners menaient déjà 2-0 après trois minutes de jeu par Walcott (1e, 0-1) et Djourou (3e, 0-2). Dépités, les supporters des Magpies sombraient dans la dépression à la 10e avec le troisième but londonien, de Van Persie bien servi par Walcott. Van Persie s’offrait le doublé de la tête sur un centre de Sagna (26e, 0-4).

Diaby craque, le tournant

La messe semblait dite, des supporters quittaient déjà le stade. Mais après la pause, Djourou sortait sur blessure (49e). Puis Diaby perdait son sang froid suite à un tacle dangereux de Nolan et agrippait le joueur par le cou. Carton rouge (50e). Le match avait tourné. Newcastle a alors sorti la boite à vices. L’arbitre accordait un penalty généreux, transformé par Barton (68e, 1-4). L’arbitre refusait ensuite un but à Best pour un hors jeu imaginaire (74e). Mais dans la foulée, le Magpie trouvait encore la faille (75e, 2-4).

Egalisation magique de Tiote

Newcastle était de nouveau dans le match, porté par ses supporters incrédules. Arsenal souffrait défensivement mais son gardien Szczesny tenait bon. Pour une poussée dans le dos de Rosicky sur Williamson, l’arbitre accordait pourtant un nouveau penalty, transformé par Barton (83e, 3-4). Saint-James Park n’en croyait pas ses yeux, ainsi que les supporters qui se retrouvaient derrière la grille pour avoir quitté le stade à la mi-temps.

Arsène Wenger frolait l’asphyxie. Pas vraiment aidée par l’arbitrage et visiblement intimidée par l’agressivité outrancière de son adversaire, son équipe était complètement paumée. La rumeur commençait à se propager et ce qui devait arriver arriva. Sur un coup franc repoussé de la tête, Tiote à vingt mètres expédiait une volée du gauche sensationnelle au ras du poteau (88e, 4-4). Incroyable. A la dernière minute, Van Persie a cru redonner la victoire aux Gunners mais l’arbitre refusait le but pour un très léger hors-jeu (90e+4). Quel match !