Actualités
Angleterre

Les dépenses de Chelsea agacent Wenger

Arsène Wenger n’est pas vraiment ravi de voir l’un de ses principaux rivaux s’être renforcé de manière impressionnante lors de la dernière journée du mercato hivernal. Les transferts de Fernando Torres et David Luiz à Chelsea ont fait bondir l’entraîneur d’Arsenal, qui dénonce l’hypocrisie des Blues...

En proie à des difficultés sportives depuis plusieurs semaines, Chelsea a finalement attendu le dernier jour du mercato hivernal pour dépenser sans compter. Le club londonien n’a pas lésiné sur les moyens puisqu’il a déboursé 58,5 millions d’euros pour s’attacher les services de Fernando Torres et 25 millions pour le défenseur David Luiz. Des sommes astronomiques qui ont fait réagir Arsène Wenger, très mécontent du comportement des Blues. La situation économique de ces derniers n’aurait pas dû permettre de tels investissements.

A. Wenger - « où est la logique ? »

Le manager d’Arsenal estime que son adversaire ne respecte pas le principe du fair-play financier. « Chelsea soutient le fair-play financier, mais un matin ils annoncent des pertes de 70 millions de livres et l’après-midi ils achètent des joueurs pour 75 millions. Où est la logique ? C’est difficile de savoir », a lâché le technicien alsacien. Le principe du fair-play financier a été adopté le 27 mai dernier par le Comité exécutif de l’UEFA et s’appuie sur le fait qu’un club ne doit pas dépenser plus d’argent qu’il n’en génère sur une période donnée.

Si Chelsea ne respecte visiblement pas ses engagements, la formation de Carlo Ancelotti ne prend aucun risque puisque les sanctions ne seront appliquées qu’à partir de la saison 2014-2015. En dépensant autant d’argent, Roman Abramovitch annonce qu’il faudra encore compter sur lui pour les années à venir. « Pendant un moment, Abramovich s’est trouvé dans un no man’s land où personne ne savait s’il voulait continuer à investir ou pas. Cela a changé. Il a décidé de mettre de nouveau beaucoup d’argent et cela veut dire qu’il en mettra certainement davantage cet été », a expliqué Wenger. Cela promet pour le mercato estival...