Actualités

La LFP convoque Balmont le jour du match à Eindhoven

Suite à son tacle sur Adil Hermach survenu le 29 janvier face à Lens, la Commission de discipline de la LFP a trouvé le moyen de convoquer Florent Balmont le 24 février, soit le jour du match d’Europa League face au PSV ! Le milieu lillois ne pourra pas se défendre puisqu’il sera donc à Eindhoven…

Difficile de dire que la Ligue de Football Professionnel fait tout pour aider ses clubs engagés en Coupe d’Europe. Cette fois-ci, l’instance française a décidé d’innover en convoquant tout simplement Florent Balmont le jour du 16e de finale retour d’Europa League face au PSV. Sauf pépin inattendu, le milieu du LOSC sera à Eindhoven. Ce n’est pas une surprise puisque le calendrier est connu depuis longtemps, mais la LFP ne s’embarrasse pas de ce genre de détail.

A quoi joue la LFP ?

La Commission de discipline lui a donc envoyé une invitation pour le 24 février, pour des faits survenus le 29 janvier. A la quatrième minute du derby remporté face à Lens (1-0), le Lillois avait asséné un tacle sévère à Adil Hermach qui lui a valu un carton jaune puis un rapport complémentaire aggravant de la part de l’arbitre, Bruno Coué, après visionnage des images et en concertation avec la Direction Nationale de l’Arbitrage.

En théorie, Balmont devrait répondre à cette convocation en allant plaider sa cause à Paris en compagnie d’un ou plusieurs dirigeants du club. Si la longueur de la procédure (convocation près d’un mois après les faits) est discutable, la décision de la Commission de fixer le rendez-vous un jour de match à Eindhoven est tout simplement incompréhensible. Quitte à attendre un mois, pourquoi pas un jour de plus ?

Balmont ne pourra pas se défendre

Conséquence, l’ancien Niçois ne pourra pas se défendre et sera suppléé par un représentant du club. « On va réfléchir à ce qu’on peut faire. On ne peut pas laisser dire que Florent est un joueur méchant, alors qu’il a pris trois avertissements cette saison (en championnat) et deux rouges en dix ans de carrière. On est vraiment désolé pour Hermach mais ce n’était pas une agression caractérisée » , a réagi le directeur général adjoint du LOSC Frédéric Paquet via L’Equipe. De son côté, Hermach souffre d’une grosse entorse à la cheville. Il est forfait pour la réception de Valenciennes ce samedi.