Actualités
J22 : Panorama

Gignac sauve l’OM, les Verts de retour

A l’occasion de la 22e journée de L1, Marseille sorti sous les sifflets a peiné pour venir à bout du voisin Arles-Avignon et doit son salut au duo Brandao – Gignac (1-0). Les Verts ont ramené une victoire importante de Montpellier (1-2), Lens n’a pas pu empocher le derby face à VA (1-1)…

A l’issue des six premiers matchs de la 22e journée de Ligue 1 disputés samedi, la bonne opération est à mettre au crédit de l’Olympique de Marseille, tombeur dans la douleur d’Arles-Avignon au Vélodrome (1-0), un succès qui permet aux hommes de Didier Deschamps de s’accrocher aux leaders. Saint-Etienne a ramené une belle victoire de Montpellier (1-2) qui ramène les Verts dans la course européenne. Lens n’a pas pu se défaire de Valenciennes lors du derby (1-1). Nice a renoué avec le succès face à Sochaux (1-0), tandis que Brest s’est imposé sur le fil face à Nancy (2-1) et Caen n’a pas résisté à Lorient (0-2). En soirée, Rennes a battu le PSG (1-0) pour le choc de la journée.

L’OM sifflé malgré la victoire (OM 1-0 Arles-Avignon)

L’Olympique de Marseille recevait l’AC Arles-Avignon au stade Vélodrome, pour un derby à priori déséquilibré. Les coéquipiers de Mandanda se sont finalement imposés sur un score minimaliste (1-0) qui suffit toutefois à son bonheur. Mais pas à celui de ses supporters. Sommés de remporter ce match pour continuer d’espérer revenir un jour sur le leader lillois, les hommes de Didier Deschamps ont manqué d’inspiration et de percussion offensive pour mettre à mal la lanterne rouge du championnat en première période. Peu de mouvement et de permutations entre les attaquants de l’OM, Gignac, Brandao et Rémy, qui ont eu beaucoup de mal à combiner face à une défense bien regroupée.

Gignac trouvait toutefois la barre d’un ciseau retourné phénoménal (12e). La lumière pouvait venir d’un coup de pied arrêté, mais Lucho trouvait lui aussi la barre au bout de son coup franc enroulé (26e). Houspillés par les supporters à leur sortie du terrain, les Olympiens trouvaient la faille au retour des vestiaires sur un centre fort de Brandao repris face au but par Gignac du plat du pied (54e, 1-0). Deschamps lançait alors les deux frères Ayew à la place de Cheyrou et Rémy. L’OM a ensuite eu tendance à se contenter de son avantage et à reculer, sans conséquence. Mais pas pour le Vélodrome qui a raccompagné son équipe sous les sifflets, malgré la victoire…

Les Verts peuvent gagner sans Payet (Montpellier 1-2 Saint-Etienne)

Le Montpellier HSC recevait l’AS Saint-Etienne à la Mosson, pour un duel entre outsiders pour les places d’honneur. Sans Payet non retenu par Christophe Galtier mais avec Alonso titulaire, les Verts se sont imposés (1-2). Sur un ballon perdu par Belhanda, Rivière lancé en profondeur driblait Jourdren avant de pousser dans le but vide (12e, 0-1). Un avantage mérité au vu de la physionomie du premier quart d’heure. Après des débuts timides, les hommes de René Girard ont tenté de réagir mais timidement et craquaient une seconde fois face à Rivière servi sur un plateau par Batlles (36e, 0-2).

Après la pause, les Verts conservaient la maitrise du match, les Héraultais ne parvenaient pas à s’organiser pour venir inquiéter Janot, si ce n’est sur quelques longs ballons destinés à Giroud. Finalement, dans les dernières minutes, Martin réduisait la marque (86e, 1-2), avant que Janot ne repousse la frappe d’Aït Fana (90e).

Rennes déboulonne le PSG (Rennes 1-0 PSG)

Le PSG est tombé sur un os en Bretagne. Avec un Nenê décevant et une attaque inefficace, les Parisiens ont été battus (1-0) par Rennes qui recolle par la même occasion au classement. Brahimi a offert la victoire à son équipe d’un but splendide. Pour plus de détails sur cette rencontre, cliquez ici.

Lens manque l’occasion de sortir de la zone rouge (Lens 1-1 Valenciennes)

Le RC Lens recevait le Valenciennes FC Félix-Bollaert pour un derby qui a tenu ses promesses (1-1). La première mi-temps a été plaisante et engagée. Les troupes de Laszlo Bölöni pensaient avoir fait le plus dur avec l’ouverture du score de Jemaa en deux temps (37e, 1-0). Mais dans la foulée, le centre de Danic était détourné par Dossevi de la tête dans le petit filet de Runje (39e, 1-1). Après la pause, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Le match était équilibré entre deux équipes solides défensivement. A la fougue lensoise, VA a répondu par son réalisme offensif. Un résultat qui ne fait pas les affaires des Sang et Or.

Les Aiglons reprennent enfin leur envol (Nice 1-0 Sochaux)

Après deux mois d’hibernation, l’OGC Nice a renoué avec le succès face au FC Sochaux au stade du Ray (1-0). La première mi-temps a été ouverte bien que moyennement rythmée. Sur un coup franc de Mounier, Pejcinovic délivrait une tête lobée dans la lucarne de Richert (29e, 1-0). Sochaux a été réduit à dix avec l’exclusion sévère d’Anin pour un deuxième carton jaune (44e). Après la pause, les Niçois à onze contre dix ont eu bien du mal à gérer leur avantage, s’exposant dangereusement face aux talentueux Lionceaux. Comme sur cette balle disputée par Perquis et Ospina à la lutte. Le ballon terminait au fond des filets mais l’arbitre refusait le but pour une faute de Perquis, littéralement KO (49e). Après cinq minutes suffocantes de temps additionnel, le Gym a finalement empoché une victoire précieuse.

Correa n’avait pas prévu la blessure de Brison (Brest 2-1 Nancy)

Le Stade Brestois 29 s’est imposé sur le fil (2-1) face à l’AS Nancy samedi soir au stade Francis Le Blé. Sur un centre de la droite de Grougi, la recrue hivernale Ayité expédiait sa tête plongeante hors de portée de Gregorini (44e, 1-0). Un avantage somme toute méritée au terme d’une mi-temps plutôt maitrisée de la part des Brestois. Après la pause, les Lorrains ont profité de coups de pieds arrêtés pour menacer Elana. Sur un coup franc de Vahirua dévié de la tête par Andre Luiz et relâché par le gardien, Brou Apanga égalisait contre son camp au terme d’un cafouillage devant le but (74e, 1-1). Nancy a fini la partie à dix. Une minute après le troisième changement effectué par Pablo Correa, Brison s’est en effet blessé tout seul (81e). Grougi en a profité en expédiant un coup franc direct parfait dans la lucarne de Gregorini (87e, 2-1).

Caen regarde toujours derrière (Caen 0-2 Lorient)

Le SM Caen s’est incliné (0-2) face au FC Lorient au stade Michel D’Ornano. Les Merlus ne sont pourtant pas réputés pour leur solidité à l’extérieur. Malgré un Hamouma entreprenant, les Normands ont plié sur un centre de Sosa. Thébaux était pris à contre-pied sur une tête magnifique d’Amalfitano au point de penalty (22e, 0-1). Un coup de massue pour les Normands qui ont réagi dans les dix dernières minutes avec plusieurs occasions franches mais non converties. Après la pause, les hommes de Christian Gourcuff ont su gérer leur avantage, sans se découvrir et toujours prêts à bondir en contre. Les attaquants caennais étaient de bonne volonté mais parfaitement inefficaces. Gameiro a scellé le suspense (86e, 0-2).

Suite et fin de la 22e journée de Ligue 1 dimanche, avec trois rencontres au programme : Auxerre – Lille et Toulouse – Monaco (17h), puis Lyon – Bordeaux (21h).