Actualités
EdF

Ferguson critique Blanc pour Evra

Le cas Patrice Evra continue d’alimenter la chronique. Pourquoi Laurent Blanc ne l’a-t-il pas retenu pour affronter le Brésil ? Alex Ferguson ne comprend pas et n’a pas manqué de le dire au sélectionneur qui a justifié sa décision par des critères sportifs.

Principale interrogation de la dernière liste des Bleus pour affronter le Brésil en amical mercredi prochain au Stade de France, Patrice Evra regardera finalement le match à la télé. Laurent Blanc a choisi de ne pas convoquer le latéral gauche de Manchester United qui a pourtant purgé sa suspension de cinq matchs liée aux évènements sud-africains et a réalisé une bonne première moitié de saison avec son club.

A. Ferguson – « Evra est le meilleur latéral gauche possible pour la France »

Son entraîneur Alex Ferguson ne comprend pas la décision de Blanc. Et même si les deux hommes se connaissent bien et s’apprécient, l’Ecossais ne s’est pas privé de donner son avis sur la question. « Je sais qu’il est le meilleur latéral gauche possible pour la France. Il a été puni et a purgé sa peine. Je pensais qu’ils auraient enfin tourné la page. Laurent Blanc a joué ici et il sait très bien que n’importe quel joueur qui vient de Manchester United évolue au plus haut niveau. »

« Pour moi c’est une grosse déception de voir que la France ne convoque pas Patrice. S’ils affirment qu’il n’est pas assez bon, alors, on ne peut pas débattre » , a-t-il lancé au Daily Telegraph. Pour justifier l’absence d’Evra, Blanc a en effet assuré avoir pris uniquement les résultats sportifs en considération. Cette explication laisse toutefois les lecteurs de Maxifoot sceptiques.

Comme Jouanno, Blanc a choisi de suivre l’opinion populaire

Lors d’un récent sondage, nous vous demandions quelle raison principale a selon vous poussé le sélectionneur à ne pas convoquer l’ex-capitaine des Bleus. Sur les 18231 votants, seuls 31,1% croient à la version officielle livrée par Blanc, à savoir pour des raisons uniquement sportives. Evra est moins bon qu’Eric Abidal et Gaël Clichy tous deux retenus. Point barre ? 52,9%, voient pourtant dans cette décision la volonté politiquement correcte de Blanc de ne pas aller contre l’opinion générale des Français qui n’ont pour la plupart pas (encore ?) pardonné les responsables de la grève et du fiasco en Afrique du Sud.

Parmi eux, 29,6% pensent que le sélectionneur ne l’a pas convoqué pour ne pas l’exposer au public du Stade de France, 23,3% pensent que c’est pour ne pas aller contre l’avis de la majorité des supporters. En revanche, seuls 9,4% estiment que Blanc a succombé aux pressions de la ministre des Sports Chantal Jouanno qui avait émis le souhait le week-end dernier de ne plus jamais voir en Bleu les responsables de la mutinerie. Une position qui allait là aussi dans le sens du courant populaire…